Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi, janvier 23 2014

Necktar 2017 Volume 6

Virtual / Fusion / Material : Revolution

Listen & Free Download
Website / On Internet Archive

001. A Flammable Nitrate the Cameraman Gathers / Body 13
002. Mellow listening for the stereotypically entrapped redux / X Symbol Of Subversion
003. Excitation Anarchique / Parrhesia Sound System
005. Alejandro's Revolution / Ben Presto
006. Reactive Mind of the Electronic Revolution / Madame B & Parrhesia Sound System
007. LOVE come to free the world (Tribute to Brion Gysin) / Chromatic
008. Psychic Invasion (Tribute to Sleazy) / Parrhesia Sound System
009. Civil disobedience is the only force we have left / Brian Routh
010. Thee Electronic Revolution (A Tribute to William S. Burroughs) / Wild Worm Web
011. Everything Turns Everything Resolves (Tribute to Jerry Rubin) / Twin Realities Dreamers
012. Revolutionary Letters Part 1 (Tribute to Diane DiPrima) / Symbol Of Subversion
013. Black Power to the People (A Tribute to Leroy Jones) / Wild Worm Web
014. Resist and fight / Brian Routh
015. Revolutionary Letters Part 2 (Tribute to Diane DiPrima) / Symbol Of Subversion
016. The Secret of their Power (Tribute to Kenneth Patchen) / Vivid Tribe Of Psychics
017. Antifacist Action / Kamikaze Deadboy
019. Room 101 / Trojan Horse Rotovator
020. Philosophy / iOsael Purple Project
021. Thistledown / B.K. Ferris
022. Once upon two times... / Mat U Stone
023. The First Three Laws (A Tribute to King Mob) / Wild Worm Web
024. revolu+(+si+on+) / Polymagoo+Commando
025. Partager le Pouvoir I / La 6ème République
026. Revolution / ARDLEG
027. Neo Cannibalism (Tribute to Kenneth Patchen) / Vivid Tribe Of Psychics
028. Partager le Pouvoir II / La 6ème République
029. Liilii / Fiorella 16
030. Ultimas Palavras Antes Do Fim revolution / Hari Maia
032. Kage no machi (La città delle ombre) / OfficinaGadgetRumoristici
033. I Am A Dada Nigga grind / Dada Nigga
034. Into you / Leedian
036. Walk the eye / Leedian
038. Freaky End / Ethnomite Pux X Parrhesia Sound System
039. Over Pop Art (Tribute to John Cage) / Vivid Tribe Of Psychics
040. La distruzione di Ninive / Sbrauh! prod.
041. La saga de la Nécrose part 7 Live mix Epsilonia / Planetaldol
042. Lethal Mash In New Musick (Tribute to Lou Reed) / OresteS
043. La saga de la Nécrose part 11 Live mix Epsilonia / Planetaldol
044. Trompe-l'oeil / Wehwalt
045. La saga de la Nécrose part 44 Live mix Epsilonia / Planetaldol
046. Gyr... What ? / Ardleg
047. Cantata / The Wiesengrund Project
048. Leaving the Body / EMRYS
049. Ultradimensional Brainticket / Metek X Twin Realities Dreamers
050. Step It Up / The Finer Points Of Sadism (FPS)
052. NOW / Ulrich-Krieger
053. Mechanized Revolution / Outrospection
055. Freedom Of Speech Is Just Another Act Of Agression Against State / Raven
056. Cainitas mix / Fiorella 16
057. Impossible to bury ghosts / Radiant Opaque
058. Drone / Dr Shalako
059. Diplomatic immunity /
060. Sisyphus Prometheus Tantalus / Osiris Module
061. Esprit Réactif de la Révolution Electronique / Wehwalt Ardleg Yoshiwaku
062. Intro Faded Memories of Laserdiscs / Thorsten Marc Soltau X Gestalt OrchestrA
063. Imprévisible / KHAOMAN
064. Hurt (blackcurrant) / Exomène
065. 30 km par seconde / Die Wahrheit
066. Variation Marseillaise Internationale / La 6ème République
067. Distal Limited Necrosis / Thee Virginal Brides
068. Mozaique / Charles premier
069. Throught and throught / Clown_
070. Phyral / MUTATE
071. Act VIII - Mutation / M.NOMIZED
072. The Ultimate Revolution / Parrhesia Sound System
073. Greece, the new world order / Brian Routh
074. Future Smells Like Past / Zeru ta Lur
075. Espace Pubique / Judas Donneger
076. Amongst the Ruins / Valerio Orlandini
077. Par le feu / L'anorkhestra
078. The Apparent Slight Acceleration Of The Expansion Of The Universe / Convivial Cannibal
079. Translucent Needles Revolution / Zreen Toyz
080. Free yourself from restriction /
081. Human Beacon(s) / Convivial Cannibal
082. Changement de paradigme / Androvirus
083. Ex Orbe / Kecap Tuyul
084. Coarse Fabrics Wear Wrinkled Time / Convivial Cannibal
085. II / aγnomon
086. Cusco Asimetria / Fiorella 16
087. Abandonment Noise / Montreal Nintendo Orkestar X CorteX
088. ∑TX / Urbanoise
089. Knock Out the Wall of Law / Charles premier X Yoshiwaku
090. Dissident factor /
091. Monotrons Worshippers Attack People Coming Out of Church / Transilmania
092. Pueblos sin autoridad / kaoshipnótico
093. 0550 / Rosendo J Rocha
094. Troubled Surface / Mystified
095. Song of the Moment / Andrew L. Jackson
096. Adaptation / Sounds of Sputnik
097. Orgone Accumulation / EMRYS
098. Antimatter twin / Tuonela
099. Ego Monstre IV 1-4 (Tribute to Sayd Bahodine Majrouh) / Yoshiwaku & Najhastan
100. Overlapping Horizons / Ayato & Stillborn Blues
101. Harael / Project 418
102. About clusters / Xaotik Muzak
103. Nailed To The Rust / Pan Analogique
104. Slaveshipone, BenHur's galley / Mahiat Der Dumste
105. Réseau Laval, dedicated to Réseau d'Ombres / Zeru ta Lur
106. System Failure / PessoaZ
107. Dianus / Usher + Osiris Module + Wehwalt
108. The deaf will not serve in heavy artillery / Maina
109. Falling / Kamikaze Deadboy
110. Warm Glowing Light / Andrew L Jackson
111. krystal / psyloq
112. Between Two Minutes / A Throbbing Member
113. Gravitacija svetlosti / Davorin Pavlović & Kristina Pavlović
114. Critical Dreaming / PRESENT
115. Factory Blue / FIGURATIVE THEATRE
116. Difuzija / Davorin Pavlović & Kristina Pavlović
117. Rebirth / The Whip Angels
118. Persephone (Tribute to Cocteau Twins) / Robsongs
119. Kiev / Ummagma
120. Papillons / Low Factor
121. Starta Upplopp / La Katla
122. Basura / Crimson Muddle
123. Stellar Infantries / Nameless
124. Wrong Way / The Concept
125. Right Way (remix of Wrong Way) / Wild Worm Web
126. huelgas y fiestas de la paciencia / celebrante
127. Ouija / Dream Drunk
128. merci patron ! (Hommage aux charlots) / petra pied de biche + gUrdUlU
129. Mon petit cheval / petra pied de biche
130. Flowers Of Flesh And Blood / .cut versus Electronic Press Kit
131. réprimer / ACIDRE
132. Icare / MeInTheBath
133. voiture de sport / aYaTo & Naoki Ishida
134. 17082013-007 / St-NOIZ
135. radicaly / audio fiasco
136. 05102013-002 / St-NOIZ
137. Crossing the red line / Half Evidence
138. improbable volution part 1 / Mescalibur
139. Гастрыт містычнае! 30AB@KB _VABKG=05! / Sbrauh! prod.
140. improbable volution part 3 / Mescalibur
141. radical / audio fiasco
142. improbable volution part 2 / Mescalibur
143. Chains / Xensboy & Radiant Opaque
144. Take... Take... Take... / WeAreAllSlaves
145. Gaide / Xaotik Muzak
146. Grey Matter / TERRATRAX
147. Electroaxon / Aghiatrias
148. Et de réduire en miettes ces monuments / Endorphine
149. Happy Sampling / Scattered Order
150. Revolusong / ARDLEG
Esto es para lijadoras de banda y coros de famosas cantoras populares graznando,
es materia prima hoy en la batalla constante contra el duende (siempre una pérdida)" / Arvo Zylo

Coproduction : Le Colibri Nécrophile / Earsheltering / H.A.K. Lo-Fi Record

Bonus Box !

Ghost revolutionary film
A Preview of volume 7
Ghost subversive mashup
An audioblog with all the contributors who have mostly free music on soundcloud or bancamp

Do you want to contribute to wake up the mythos ?

samedi, mars 23 2013

Golden Karma... Ha! by St NOIZ + METATHESIS by ~UNUNE~ + Soul Bleeding by Tears Of Ochre

The netlabel The Necrophile Hummingbird has the chance to continue his trip outside the musical boundaries :

- A matrix (3 Inches EP) of Electro Occultism Industrial.
“Soul Bleeding” by Tears Of Ochre.

Free download in zip Archive

Tears_Of_Ochre_Soul_Bleeding_Recto.jpg Tears_Of_Ochre_Soul_Bleeding_Verso.jpg

- A matrix of Promethean Dreamwave.

Free download in zip Archive

Metathesis_UNUNE_Recto_small.jpg Metathesis_UNUNE_Verso_small.jpg

- A matrix of Biomechanoid Soundscapes.
"Golden Karma... Ha!" by St NOIZ.

Free download in zip Archive

Golden_Karma___Ha__StNOIZ_Jaquette_Livret.jpg Golden_Karma___Ha__StNOIZ_Jaquette_Rond_CD.jpg Golden_Karma___Ha__StNOIZ_Jaquette_Verso.jpg (Thanks to Kupull for the excellent cover design for St NOIZ http://kupul.free.fr/)

In conclusion if these sound buds of the upcoming spring encourage you to create and share your music freely, these EP have not been release in vain. In this world under control, the freedom to share is one of the rare liberties we have left, so enjoy this liberty before it dissapears : share our creations & share your creations.


Golden Karma... Ha! par St NOIZ + METATHESIS par ~UNUNE~ + Soul Bleeding par Tears Of Ochre

Le label le Colibri Nécrophile à la chance de poursuivre sa balade hors norme.
Voici :
- une matrice (EP 3 pouces) d'electroccultismindustriel
"Soul Bleeding" by Tears Of Ochre.

Téléchargement gratuit en archive zip ici

Tears_Of_Ochre_Soul_Bleeding_Recto.jpg Tears_Of_Ochre_Soul_Bleeding_Verso.jpg

- une matrice de Prometheusdreamwave

Téléchargement gratuit en archive zip ici

Metathesis_UNUNE_Recto_small.jpg Metathesis_UNUNE_Verso_small.jpg

- et un matrice de Biomechanoidsoundscapes. "Golden Karma... Ha!" by St NOIZ.

Téléchargement gratuit en archive zip ici

Golden_Karma___Ha__StNOIZ_Jaquette_Livret.jpg Golden_Karma___Ha__StNOIZ_Jaquette_Rond_CD.jpg Golden_Karma___Ha__StNOIZ_Jaquette_Verso.jpg (Merci à Kupull pour l'excellent design de la pochette http://kupul.free.fr/)

En conclusion si ces bourgeonsonores du printemps qui vient t'incitent toi aussi à créer et libérer tes œuvres, ce partage n'aura pas été vain. Dans ce monde sous contrôle la liberté de partager est une des rares libertés qu'il nous reste, jouissons en pour ne pas qu'elle disparaisse elle aussi.


lundi, janvier 21 2013

Necktar 2017 Volume 5

Artificial / Fusion / Natural : Union

Listen & Download
Website / On Internet Archive

001. Untitled parts 1, 2 & 3 / Eurovision Uber Alles
002. Red Giant White Dwarf / Montreal Nintendo Orkestar Feat Ardleg
003. Insomnia of Industrial Man / THIRD I
004. XO / Andrew L. Jackson
005. Oiseaux / Mat U Stone
006. X11 / Mat U Stone and Seiei Jack
007. Arty Stoned / Mat U Stone
008. Disco Crisco / B.K. Ferris
009. Union Natural / Ardleg
010. Dazata-Tat / Fissure Shaft
011. Union Artificial / Ardleg
012. Feeding the Hungry Silence / Sinusal
013. Thee Escape Mechanism / Johan Ess
014. Three Phase Trinity (A Tribute to Meredith Monk) / Wild Worm Web
015. Gnosy Ones / THE SPECTRAL PRiDE
016. What Is Real ? / Mystified
017. Union / Rob Shrigley
018. Flesh and Steel / LES MODULES ETRANGES
019. Already No One / Madame B
020. Murena Wails / Magdalena Solis
021. The More We Cut, The More Grew Back / Thee Virginal Brides
022. Les douze Clefs de Basile Valentin / Die Wahrheit
023. Natural Fusion Of Artificial Thinking / Metek & Arcane Waves
024. Plenitude / Nevroz
025. (A sense of nine tomorrows) / Soliton
026. Time Travelers / Carlos Ramirez
027. D'ombre chavirer / Half Evidence
028. Chronodrone / Yoshiwaku
029. Revolution + Revelation = Union / Twin Realities Dreamers
030. Khandro / L.A.D.O. + Hattifnatter
031. Un, deux, trois / BeNe GeSSeRiT
032. Samvara / Lunar Abyss Deus Organum
033. Vers la source / Charles premier
034. Elle et moi / Ayato & Anton Mobin
035. La machine de Picasso / Ben Presto
036. ][(vers.) / Radiant Opaque
037. (The) Alter Native / Incertitudes Prolongées
038. Three auspicious topi aureoles / UNUNE
039. ROUGEDESIR / La 6ème République
040. Ecologikill / Raven
041. Angelitos / iOsael Purple Project
042. Timothy Leary's Dead / Pink Elefant
043. Les Voraces / Les Neiges Noires De Laponie
045. Baise ma tête / Prince Pute & Serge-Antoinette Eg0cide
046. The World Sodomized by Me and you repeatedly / Ardleg & Ethnomite Pux
047. 47.6 sur l'échelle du KHMN / St-NOIZ
048. Noise Rock / Hari Maia
049. Upheaval Version 30 / Arvo Zylo
050. UnioNatural / KHAOMAN
051. The Perfect Maelström / Pink Elefant
052. Partial / MUTATE
053. Burn / The Ghost Between The Strings
054. En route vers Sirius / Planetaldol
055. Métavoyage / Wehwalt
056. BLOODBATH Post Installation / BLOOD RHYTHMS
057. The Last War On Earth / TSIDMZ
058. KHMN / St-NOIZ
059. i in i / Radiant Opaque
060. Parasite noise feeding off sounds of nature / Maruda
061. I Have Perceiv'd That to Be With Those I Like is Enough / Body 13
062. Sacred Moutain Visitation / Parrhesia Sound System
063. Dark Ode to Joy / Symbol Of Subversion
064. Act I - Communion / M.NOMIZED
065. MD4 / The Knobster
066. Le Train des Méres / Diaenoxe
067. La soudure du cercle / Berger Rond
068. Unlimited cream puff / Mescalibur
069. N° 6 / KAMI DI AVILA
070. UpHere / MeInTheBath
071. It's Love / Pink Elefant
072. OPBaByDaDAY17 / Parrhesia Sound System
073. Funtasia / Clowns On Gas
074. Broken Lines / M.NOMIZED
075. The Love Book / Vivid Tribe Of Psychics
076. Soul Perception / Carlos Ramirez
077. Purple Dawn / Brian Routh
078. Three Guitars / M.NOMIZED
079. Amaranthine Perpendickularie / Daevid Allen & Kwisp
080. Active Force Negative / Tzii
081. Honeymoon / Brian Routh
082. Opus 1.2 / Jungle Is Neutral
083. The Book Of Love / Chromatic
084. UNIONION / Twin Realities Dreamers
085. A Frantic Winter Beneath the Ground / Ech(o)
086. One More One equal Three / Ummagma
087. Notre Dame De La Neige Décolorée / Twin Realities Dreamers
088. Dull boy - Failure - Social experience / Exomène
089. Explozione (Session XXIII - 2011/07/03) / Le Syndicat MMX
090. Orpheus The Sentient Planetoid / Globoscuro
091. Union Onion (A Tribute to Isidore Isou) / Wild Worm Web
092. Magic And Manipulation (More Magick) / Damaged Testicles
093. Dia de Palabras Retorcidas / Fiorella 16
094. 17112012-000 / St-NOIZ
095. A Campanita / Fiorella 16
096. Metempsychosis ward / UNUNE
097. Concierto hola puto / Fiorella 16
098. Dimidium sphaeras inter Offensio / Artoh
099. One More Minute / C/UN/T
100. La meute / Artoh
101. Dr. Jeckyll's Mask / maQLu
102. UNITED Rough Mix (T.G.) / USHERsan & HIV+
103. Vidra / Transilmania
104. Edom / Zeru ta Lur
105. The marbles collided with a leech mid air / Joel Cahen
106. Turkish Necktar / Ethnomite Pux
107. L'état statique de l'industrie neuronale / Endorphine
108. Noise transmission / Eric Boivin
109. Onion Union A Tribute to Isidore Isou / Wild Worm Web
110. Lockedgroovestrangelove / Parrhesia Sound System
111. From the Flesh to the Core / Nive vs Zeru ta Lur

Coproduction : Le Colibri Nécrophile / Earsheltering / H.A.K. Lo-Fi Record

Do you want to contribute to the revolution ?

mardi, octobre 2 2012

Born to Be Cannon Fodder / Wild Worm Web

Le Colibri Nécrophile à la grande honte de vous présenter ce foutu maxi salement commercial :

Born to Be Cannon Fodder / Wild Worm Web

1. Angel Patchun ( Hommage à Ghazala Javed )
2. Three Phase Trinity ( Hommage à Meredith Monk )
3. Open The Doors Of The Zoo Of Death ( Hommage aux victimes de la route )
4. Vol astral de Thierry Roland au dessus d'un nid de gros cocons noirs et blancs ( Hommage à Alien )

Temps Total : 19 mn 20 secondes

Créé en 2012 au Champ du Possible pour le Marathon de la Semaine
Plus de musique en téléchargement libre ici

Cruxifiction ?
Après s'être méchament rétamé sur son projet de créer 11 albums de 11 titres de 11 minutes en 11 mois... commencé le 11 septembre 2011 il n'a pas tenu plus d'un trimestre. Même si à sa grande joie l'impact magique a été suffisant pour nous débarrasser de ce fieffé commercial de Steve Jobs.

Quelques mois plus tard Wild Worm Web a commencé une seconde course de durée plus modeste et a échoué une fois encore, cette fois çi l'objectif était de terminer dernier. Aujourd'hui WWW envisage d'abandonner la house dance music pour se relancer dans le hip hop oldschool comme en témoigne son Black Power To The People.

dimanche, avril 8 2012

En attendant / Charles premier

Le Colibri Nécrophile a la joie de vous annoncer la sortie de :

En attendant / Charles premier

1. Zoreilles
2. Les fruits de Sophie
3. Love 130
4. Comme un souffle
5. Drone d'entrée
6. Tuer le chaton
7. Arrivée

Temps Total : 51 mn

Créé en 2011 et finalisé en 2012
Masterisation : Alter Sonic
Contact : charles.premier " a t " alter-sonic.com
Remerciements à mon Coeur
Plus de musique en téléchargement libre ici

Résurrection ?
Depuis quelques années excepté Necktar, le netlabel ne sortait quasi plus que les albums de mes projets musicaux perso.
L'intensité d'Arrivée m'avais déjà motivé à choisir ce morceau comme base du teaser de Necktar 2017 volume IV. Quand j'ai écouté l'album d'où il était extrait, j'ai trouvé tout ce qui caractérise pour moi la musique horsnorme :
- Subtilité, que ce soit dans les détails de la musique, le flux de l'écoute, l'équilibre de l'ensemble, jusqu'au titrage et à la pochette.
- Originalité, la conceptuelle est développée par une réelle exploration de la praxis, c'est à dire que la narration est nourrie de vie, sans chercher à paraitre, juste être son reflet fidèle. A l'écoute l'imaginaire transparait comme un film.
- Inclassable.

Si cela donne envie à d'autres de proposer des albums viscéralement horsnorme il ne faut pas hésiter morne@free.fr


jeudi, mars 1 2012

Necktar 2017 Volume 4

Théorie / Fusion / Pratique : Révélation

Ecoute & Téléchargement
Website / Sur l'Internet Archive

000. FERALIMINAL TREMENS (Original Extended Recapitulation) / BLOOD RHYTHMS
001. The dregs of humanity / Ethnomite Pux
002. Victims / Raven
003. Upheaval (version 17 ) / Arvo Zylo
004. Faked Up Limits (Session XIV Extract - 2010/10/13) / Le Syndicat MMX
005. -La vie, activité de la mort-1 / Wehwalt
006. Arrivée / Charles premier
007. L'avènement de l'ombre / DIE WAHRHEIT
008. We've all walked this land before / Jecklin Floats
009. Emerging Octopus / Andrew Lawrence Jackson
010. Lost inside the poet's head / Jordan Johari Rais
012. Ingenmansland (excerpt) /MUTATE
013. Sub-Concious / M.NOMIZED
014. Instanti / :such:
015. Pnakotic Fragment Revelations (Lovecraft Memories op.4) / Zreen Toyz
016. A Trip To The Dentist Is Like A Date With The Tooth Fairy / Thee Virginal Brides
017. Lùgubre / 7eventh 4loor
018. Revelation + Revolution / Twin Realities Dreamers
019. Black Lodge (Part 2) / LES MODULES ETRANGES
020. Révélation Selon St Noiz / Ardleg
021. Mass Voyeur / Trojan Horse Rotovator
022. WHEN I WAS DEAD / Drunken C
023. Popsong For The Alienated (Remix) / Blackula
024. 1st a / Wiracki
025. Oyaarss A La Holeage (Subkoks remix 2011) / Subkoks
026. Genious (Flesh Eating Foundation Mix) / E-MEN
027. Watching Stone Become Sand / Sinusal
028. Document 3 / Clowns On Gas
029. SYM / PO-8
030. Impulse / Clowns On Gas
031. Ghost In My Own Life 3 / Andrew Lawrence Jackson
032. Himpory / Underlapper
033. LIGHT FASHION / Die Puppe
034. Thunder, Perfect Mind / Whip Angels
035. The Ridley Plan / Clutter
036. Ouverture For That Day / Maile Colbert
037. Les hommes tombent le sol brisé / Mescalibur
038. Oblomovisme / Artoh
039. Pyramidal Patterns / Berger Rond
040. 02 Bed / Barbara Kirschenstein
041. Cet homme est un monstre / BeNe GeSSeRiT
042. Protomay Sessions (live) / Urbanoise
043. Sweet Stubb Soul From Chicha part 1 / Yoshiwaku
044. Internal affairs / Augustine Leudar
045. Here's To Your Fuck, Frank. / Dr.Strangelove
046. Intox / Anton Mobin
047. Songs Of Praise 20-06-11 / Mariann Käfer
048. XIII / Thanato Twist with Oleg's sound system
049. Réveil nauséeux / Androvirus
050. Chudlen arimana / Lunar Abyss Deus Organum
051. Silence Wave number 11 / OresteS
052. Days of sadness / FAGUS
053. Anneliese, mon amour / Planetaldol
054. uSin / 1KATHARSIX
055. Ancient Rain Extract / Twin Realities Dreamers
056. Acts of resistence in the face of evil / Brian Routh
057. Burnin' / MatU Stone & Seiei Jack
058. Alpha-Bete1 / Artoh
059. From Spread to Revelation / Ben Presto
061. hithathuthot / PO-8
062. Susan Matthews 'A Rhythmic Brutality' / Susan Matthews
063. auTobAhn / 1KATHARSIX
064. Prancing They Come / Madame B
065. DRUJRTA (Isidore Go serra éveillé à V) / Wild Worm Web
066. Sweet Stubb Soul From Chicha part 2 / Yoshiwaku
068. Skullptur3 / MOSKAR3
069. Ron Paul Vs Bill O'Reilly Vs Subversive Intentions / Subversive Intentions
070. Halo – Rise / Jake's snake pit
071. Lid Vaalen / Lunar Abyss Deus Organum
072. Tribute to Lone Zerkalo / Parrhesia Sound System
073. Zoos / B.K. Ferris
074. Hand Drawn / Rick Horton
075. The Lord of Profit is the Lord of Death / Brian Routh
076. Révélation Artificielle / Ayato
077. Lazar Arzulie / Franck Schweitzer aka ZAMA
078. Nothing here today / 2pingou1
079. Tetramorphe Hop / Twin Realities Dreamers
080. VIRTUELLE+MENACE / Polymagoo Commando

Coproduction : Le Colibri Nécrophile / Earsheltering / H.A.K. Lo-Fi Record


Trailer sous licence cc-by-nc-nd

Arrivée par Charles Premier
Additional Analog Synthesizer & Recreation & Video par Twin Realities Dreamers

mardi, mai 10 2011

Un des visuels de la nuit de pan de PARRHESIA Sound System.

La version 2012 de mon portail de téléportation personnel peut être utile en attendant les news de printemps-été... http://morne.free.fr/2012/

Night Of Pan

samedi, mai 29 2010

Dossier : Où trouver de la musique sur internet ?

I. Pourquoi chercher de la musique sur internet ?

Pour répondre à cette question on peut se poser une autre question : Où trouver de la musique en dehors d'internet ?

A part quelques exceptions à Paris, la plupart des disquaires indépendants ont disparus. Les supermarchés ont très peu de choix. Les magasins spécialisés, par exemple la Fnac ont un nombre limité de références disponibles à des prix pas toujours accessibles.

Cependant il reste des solutions intéressantes : le marché de l'occasion, acheter les albums lors des concerts à des prix plus abordables ou encore moins onéreux les emprunter à des médiathèques. Convertir en mp3 les anciens supports, k7, cd, vinyles et échanger des albums numérisés dont on détient les originaux, légalement, dans le cadre de la copie privé.

Si malgré cela tant de personnes cherchent de la musique sur internet, c'est :

a. Parce qu'il y a beaucoup plus de choix.

A l'heure actuelle, par exemple, le développement de la musique libre est tel qu'il est impossible de suivre l'intégralité des œuvres qui sont publiées.

b. Parce que le coût est quasi nul.

- Soit en raison de la disparition du support, il n'y a plus de coût de diffusion, plus de coût de fabrication, juste éventuellement un coup de création. Malgré cela dans le domaine commercial les magasins en ligne (Itune et autres consorts) sont loin de répercuter la disparition des coups sur leurs tarifs.

- Soit en raison de ce que les lobbys et le gouvernement appèlent piratage, pour ma part je considère qu'ils font une faute d'orthographe et préfère parler de partage. Un exemple flagrant de leur mauvaise foie, contrairement à ce qu'a prétendu un jour un patron de la Fnac, un album n'est pas une baguette de pain, passer l'étape de création du premier exemplaire, il est duplicable à l'infini, ni farine, ni travail supplémentaire, autrement dit, je ne connais aucune baguette de pain qui puisse nourrir toute la planète.

c. Parce que la découverte est facilitée.

Depuis que les majors ont pris le contrôle des médias radio et télé, à part dans de rares médias papiers spécialisés, et certains gratuits culturels, c'est très difficile de faire des découvertes. Concrètement avec un logiciel de peer to peer, on étend très rapidement la diversité des musiques que l'on apprécie. Déjà pour la simple raison que dans tous les genres, au-delà du mainstream des majors il existe des œuvres de qualité.

d. Pour pouvoir essayer la musique avant de l'acheter.

Une bonne façon de se prémunir des singles qui pourraient permettent d'écouler des albums bâclés.

II. Que dit la loi ?

A l'origine la loi sur la copie privé permet de préserver la culture de la propriété commerciale. Elle dit que quiconque dispose d'un original peut en faire autant de copies qu'il le souhaite et les diffuser librement tant que c'est dans un cadre privé. Elle est financée par des taxations sur les supports cd vierge, disque dur, mémoire flash...

Internet a fait éclater la séparation cadre privé/ cadre public, par exemple avec un logiciel de peer to peer le partage n'est pas limité à quelques dizaines de personnes membres de la famille ou ami(e)s, mais plutôt dans la pratique plusieurs centaines. (même si potentiellement tout utilisateur du logiciel peut y accéder)

Hélas, plutôt que de vraiment trouver une solution adapté à internet, le gouvernement à appuyé la demande des lobbys pour supprimer ce droit sur internet.

Actuellement pour télécharger légalement sur internet il faut soit se tourner vers les licences libres, Lal, Creative commons, c reaction, etc, vers le domaine public ou passer par des sites payants. Avec pour le domaine public un problème de taille la loi en france a été changée et désormais ce n'est plus 70 ans après l'interprétation, mais 70 ans après la première diffusion public, ce qui entraine des aberrations comme le premier enregistrement connu qui date de 150 ans et ne sera pourtant dans le domaine public qu'en 2078 !!

Cependant si il n'y a pas téléchargement, juste écoute, on parle alors de streaming, la loi considère que c'est la personne qui met l'œuvre à disposition qui est légalement responsable.

Un autre point complètement occulté par le gouvernement, est la problématique de la matière musicale, la musique libre c'est développée sur le modèle des logiciels libres, à savoir qu'il est important de pouvoir disposer librement de la source pour créer, sampler c'est ni plus ni moins qu'extraire des mots pour les ré-assembler, difficile de parler si on n'a plus le droit d'utiliser des mots. Les abus du copyright renvoie également à la problématique des brevets sur le vivant.

III. Différents moyens d'accéder à la musique.

Quand on commence une recherche de musique sur internet, on se rend compte aussitôt que ce n'est pas une simple recherche d'information, en gros on arrive sur un champ de bataille et la plupart des résultats pour télécharger des mp3 gratuits s'avèrent être payants...

a. Moteur traditionnel en avancé et moteurs spécialisés.

Sur google, en utilisant la recherche avancée, il est possible de filtrer la recherche en choisissant le type de licence, mais ce n'est guère efficace...

Heureusement il existe des moteurs spécialisés efficaces :
http://www.dilandau.com/ point fort : l'accès direct au mp3 est possible.
http://beemp3.com/ point fort : le plus de résultats.
http://www.bomb-mp3.com/ point fort : la possibilité d'ajouter les titres à une playliste.

Avec un gros bémol, aucun de ces moteurs n'affiche la licence des morceaux.

Il n'y a ma connaissance qu'un moteur de recherche spécialisé pour la musique libre : Muzeeli

Les moteurs à éviter : http://www.onmusic.me/ http://tagoo.ru/en/ problème : téléchargement possible qu'après inscription http://skreemr.org/ problème : pas de téléchargement http://www.airmp3.net/ problème : guère de choix http://mp3link.org/ problème : trop de pub.

b. Les plateformes 1er génération

100% légales, complètement gratuites et dépourvues de publicité, elles proposent le téléchargement et l'écoute. Dogmazic on peut très bien l'utiliser comme radio thématique en écoutant qu'un style musical, qu'un label, qu'un groupe... On peut faire des playlistes des morceaux qu'on apprécie et les diffuser sur la radio du site, ou créer facilement des compilations. Boxson propose moins de choix mais cela permet d'accéder aux morceaux par géolocalisation et la création de playliste est aussi possible et il a un outil de suggestion par style intéressant. Il existe une troisième plateforme de taille non négligeable que j'ai volontairement omise, les nombreuses raisons sont exposées sur le site jamendouille.

Pour les anglophones, l'Internet Archive est de loin la plus grosse plateforme avec sa section concert et sa section audio mais il existe aussi de nombreuses plateformes spécialisées telles the free music archive ou sonic squirrel.

Il existe également une multitude d'autres plateformes de moindre importance, le répertoire de creative commons permet d'évaluer facilement leur intérêt car il comporte une colonne size qui indique le nombre d'œuvres.

c. Les plateformes secondes génération.

Plus proche de la forme des réseaux sociaux, elles disposent entre autre de fonctionnalités d'exportation. Elles sont mixtes, elles accueillent aussi bien des morceaux sous licence libre que sous copyright. Par contre il y a moins de choix que sur les plateformes de première génération. Sound cloud est plus intéressant pour trouver des morceaux en licence libre, cependant les morceaux sous copyright ne sont pas téléchargeable et les fonctionnalités de la version gratuite sont limitées. Bandcamp propose beaucoup moins d'albums gratuits et on ne peut pas restreindre la recherche aux gratuits, mais c'est une solution très intéressante pour acheter des albums numériques a des prix défiants toute concurrence. C'est les groupes qui fixent les prix.

d. Les websites spécialisés.

Pour la musique punk, en raison de l'éthique particulière du mouvement il existe un site Pirate punk qui propose systématiquement tous les albums, et les retire dans le cas ou le groupe en fait la demande.

Pour la musique classique il y a plusieurs sites, Classicat même si il ne mentionne pas les dates d'interprétation. Un autre Public domain qui réunit des titres dans le domaine public, par contre pour la fRance il faut vérifier que l'interprétation date de plus de 70 ans.

Pour les musiques électroniques il existe des sites dédiés aux remix comme pour ceux de Nine Inch Nails http://remix.nin.com/ et http://www.ninremixes.com/ ou ceux de Brian Eno et David Byrne http://bush-of-ghosts.com/remix/bush_of_ghosts.htm

Pour les musiques pop rock & alternatives Mp3.com offre de nombreux mp3 de groupes commerciaux.

Pour les musiques underground la section download de Brainwashed.

e. Les websites des artistes commerciaux.

Ils disposent souvent d'une section de mp3 à télécharger. Rada & Ternovnik, Bruce Haack, Attrition...

D'autres entre autre pour faciliter l'accès à leurs œuvres se sont convertis à la libre diffusion et offrent les albums dont ils disposent des droits. Bob Ostertag, David Janssen, NIN, René Binamé...

IV. D'autres moyens pratique pour ne pas se perdre.

a. Les netlabels.

Un gage de qualité ou l'assurance d'un style particulier. Label en anglais cela signifie "étiquette", les netlabels sont en quelque sorte des guides pour pouvoir s'y retrouver dans la pléthore d'albums libres. [http://blog.ecoute-et-telecharge.com/post/2007/10/25/Liste-de-tous-les-netlabels-au-monde-tous-les-styles-tous-les-pays]
Un bon moyen pour découvrir la production d'un netlabel rapidement est d'écouter une compilation ou un sampler (échantillons), exemples : Le Colibri Nécrophile http://www.archive.org/details/Necktar2017Volume2, Clinical Archives http://www.archive.org/details/ca200_cjazz, Amduscias http://www.archive.org/details/AMR100, Just not normal http://www.archive.org/details/JNN060-variousartists-TheworldisJustnotNormalPt3

b. Les web radios.

Légales pour une simple écoute, dans le cas d'un téléchargement pour une écoute en différé (podcasting) a priori exception des licences libres on sort de la légalité.
Deux plateformes orientées réseaux sociaux Radionomy et Radiomee
Le plus grand choix anglophone http://www.shoutcast.com/
La version internet des radios hertziennes en utilisant le lecteur Winamp http://www.todae.fr/winamp/radio/.

Un logiciel radio spécialisé sur les licences libres qui permet d'enregistrer les morceaux en un clic http://irate.sourceforge.net/

c. Les podcasts.

Un intermédiaire entre les radios et les audio blogs, un exemple de podcast légal http://mnomized.podomatic.com/

d. Les audio blogs.

Généralistes ou thématiques, exception de ceux qui sont spécialisés sur les licences libres (exemple http://yamanotedreams.blogspot.com) et le domaine public, à moins de disposer des originaux on passe avec certitude dans l'illégalité. Ils n'hébergent pas directement les albums, ils utilisent les sites d'envoi massif de fichiers, tels mediafire, hotfile, megaupload... Chacun de ces sites à des restrictions en accès gratuit. Par exemple pour contourner celles de megaupload, il suffit de préparer plusieurs téléchargements dans différents onglets du navigateur.

Il existe un moteur de recherche spécialisé pour les blogs audio.

Bien plus efficace que celui de Google qui recherche sur tous types de blogs http://blogsearch.google.com/

Ainsi qu'un blog qui référence par style tous un très grand nombre de blogs audio http://thefreewave.blogspot.com/

Pour se faire un aperçu voici une petite sélection dans divers styles :
Un des plus impressionnant plutôt orienté rock progressif
Musique libre http://compilationslibres.blogspot.com/
Free jazz http://freethemusic-olatunji.blogspot.com/
Electronique http://mutant-sounds.blogspot.com/index.html
Postpunk http://linvitationausuicide.blogspot.com/
Années 80 http://commercialzone.blogspot.com/
Punk http://anti-commerce.blogspot.com/
Rock http://www.raremp3.co.uk/
Nuggets http://brnuggets.blogspot.com/
Avantgarde http://fm-shades.blogspot.com/
Plus noise http://terrornoiseaudio.blogspot.com/
Experimental http://piratesot7sounds.blogspot.com/
Bollywood http://thirdfloormusic.blogspot.com/
Divers http://a-special-plan-for-this-world.blogspot.com/

Chaque blog propose une foultitude de liens vers d'autres audio blogs. Quelle qu'en soit la légalité les audioblogs sont indispensables pour préserver et diffuser le patrimoine culturel, pour l'exemple de francemusik une bonne partie des références sont introuvables en neuf comme en occasion, voir même sur les logiciels de peer to peer spécialisés.

g. Les services d'écoutes et réseaux sociaux.

Dans les offres gratuites on peut préférer Jiwa à Deezer car même sans le catalogue Warner l'absence de publicité audio pèse dans la balance. Pour les autres Last fm propose plus de choix, des possibilités de suggestion, plus de solutions pour l'achat et surtout un abonnement à 3 euros par mois pour des fonctionnalités illimités qui rende ce site plus intéressant que le logiciel Spotify qui revient lui à 9,99 euros par mois. Quant à Myspace il est devenu un parent pauvre, il ne propose pas la possibilité de faire des playlistes, il est surtout pratique pour écouter rapidement la musique d'un groupe avant un concert. Et son équivalent français tous en live n'a jamais vraiment décollé et est juste intéressant pour les mp3 à télécharger...

h. Les logiciels de peer to peer et autres.

Tout d'abord attention aux faux sites qui tentent souvent de vendre ces logiciels. Pourquoi éviter tous les Limewire, Shareaza, etc ? Principalement parce que les risques d'attraper des virus sont très élevés, également car aucun de ces logiciels n'intègre de dispositif de filtrage pour limiter les résultats aux licences libres. Une exception Soulseek n'est pas infesté, il s'adresse plus aux passionnés qui vont rechercher des albums difficile à trouver, il y a peu de musique francophone. Pour rester dans la légalité on peut se cantonner a des recherches avec "creative commons" "netlabel" "domain public" etc.

i. Les sites de critiques musicales.

Critiques et dossiers accompagnent la découverte.
Les généralistes.

Les spécialisés.

Ceux des magazines papiers.
Electro indus http://www.d-side.org/
Noise Rock http://www.noisemag.net/
Gothique http://www.elegy.fr/
Pop Rock http://www.lesinrocks.com/

j. Les offres payantes de téléchargement.

Si on recherche le plus de choix possible on se tournera vers amazon. Si on recherche la qualité sonore la plus élevée on se tournera vers qobuz. Starzik est intéressant surtout pour ceux qui cherchent d'autres possibilité de payement que par carte bancaire. Les autres sont sensiblement similaires http://www.virginmega.fr, http://7digital.fr, http://www.fnac.com

Il vaut mieux éviter music me dont les premiers prix d'album sont quasi deux fois plus cher que les autres magasins. http://www.musicme.com Il vaut mieux éviter itune qui ne propose que des fichiers au format aac. http://apple.com/fr/itunes

Attention aux sites qui vendent des morceaux dont ils n'ont pas les droits, exemple http://www.mp3fiesta.com/


Dans le cas du domaine public on peut envisager d'utiliser Discogs pour être sur des dates de publication et des noms des albums couplé au site http://www.filestube.com/ qui va chercher sur les sites de download massif, tels http://www.megaupload.com/, http://www.rapidshare.com/, http://hotfile.com/...

Internet permet également d'acquérir de la musique à plus faible coup que dans les magasins numériques en passant par les sites d'occasions http://www.priceminister.fr ou http://www.2xmoinscher.com/

On peut également trouver des albums sur Emule ou µtorrent, utiliser des requêtes "creative commons" "lal" etc comme pour soulseek pour être sûr de rester dans la légalité. Ou en complément pour des recherches précises que l'on arrive pas à trouver ailleurs.

V. Conclusion.

Les solutions dépendent :

a. Du type d'usager.

- Le collectionneur passionné.

Il se tournera plus vers le logiciel de peer to peer spécialisé soulseek. En s'appuyant sur les artistes similaires proposés par lastfm pour des découvertes pointues. Éventuellement il trouvera son bonheur sur les netlabels et les blogs audio.

- L'auditeur standard.

Pour le téléchargement, il optera pour les plateformes de téléchargement libre et les netlabels si il se souci de la légalité. Dans le cas contraire les blogs audio. Pour une simple écoute, il choisira une ou plusieurs radios, ou si les fonctions de playliste et la forme de réseau social l'intéresse un service d'écoute.

- L'auditeur très occasionnel.

Pour ne pas se soucier de la légalité, il se cantonnera à l'écoute de radios ou aux services d'écoute. Si il est curieux, il essaiera une plateforme de téléchargement libre que ce soit pour du téléchargement ou de la simple écoute par style pour découvrir l'univers du libre.

- Un cas particulier : l'auditeur / créateur.

Pour lui tout est plus complexe, il est alors indispensable d'avoir une bonne connaissance des licences libres et du droit d'auteur. Dans le cas de créations non commerciales pour lesquelles il a besoin de modifier les musiques il choisira parmi les licences qui l'autorisent (http://www.dogmazic.net/static.php?op=tableau_licences.php) sur les plateformes de téléchargement libre pour des morceaux complets. Et se tournera vers Freesound pour trouver des illustrations sonores et des samples. Ou si il n'a pas besoin de se soucier des licences par exemples dans le cadre privé il préférera le moteur de recherche Findsounds. Si il n'a pas besoin de faire de modification, par exemple pour accompagner une vidéo, il choisira parmi les licences non commerciales.

b. De l'importance qu'il accorde à la légalité.

Dans le cas où c'est l'aspect le plus important pour courir le moins de risques possible il est préférable de se limiter à l'écoute de radio, et/ou de constituer des playlistes d'écoutes, et aux plateformes de téléchargement libre. Mais concrètement si la loi hadopi est appliquée la seule solution pour ne courir aucun risque est de ne pas utiliser internet, car n'importe qui peut être accusé à tord que ce soit à cause d'une IP usurpée d'un wifi mal protégé, etc.

Dans le cas où c'est un aspect négligeable si l'on cherche des musiques difficiles à trouver le logiciel de peer to peer soulseek et les audioblogs semblent la meilleure solution.

c. De ses ressources financières.

Si on veut absolument dépenser de l'argent, tant que les prix de l'occasion seront moins cher que les magasins virtuels cela sera plus intéressant d'aller sur les sites d'occasions, pour l'objet, les paroles et surtout pour ne pas risquer de perdre les musiques avec un crash ordi. Ou si on accorde de l'importance à un accès instantané, à la découverte et à la forme de réseau social un abonnement à 3 euros par mois pour lastfm.

VI. Proposition d'une petite netiquette pour la musique en trois questions clefs.

Quand on ne peut compter sur la loi, par exemple en raison de la corruption, ce qui est désormais appelé lobbying pour la banaliser, il est nécessaire de développer une éthique.

- Si le streaming est légal pourquoi perdre du temps à archiver, stocker des mp3 ?

Le web 2.0 le montre bien, les habitudes informatiques sont révolutionnées par internet, la solution de ne pas rapatrier les programmes sur les ordinateurs est de plus en plus utilisée, de même à quoi bon stocker sur son ordinateur quantité de mp3 si on peut en disposer sans contrainte autre qu'une connexion internet.

- Si les musiques libres sont équivalentes aux commerciales pourquoi télécharger des musiques commerciales ?

Les gouts musicaux sont souvent question d'affection, on aime souvent des morceaux non pas pour une quelconque qualité, mais simplement parce qu'ils correspondent à un moment de la vie, du coup malgré la qualité et la gratuité la musique libre ne se développe pas aussi rapidement qu'on pourrait le penser. Cela demande donc un effort mais il faut bien comprendre les enjeux, préférer la musique libre est un choix de vie, plus il y aura d'auditeurs pour la musique libre, plus elle se développera et derrière elle tout un modèle de société reposant sur le partage plus juste en terme de liberté, égalité, fraternité.

- Pourquoi ne pas passer de l'autre coté, devenir acteur de ce mouvement, créer ses compilations et autres playlistes et peut être ses propres morceaux ?

- Quand on bénéficie de la culture librement, le jour où on passe à la pratique, naturellement on préfère ne pas entraver la diffusion de nos œuvres.

La désobéissance face à la corruption me semble un acte civique.
Cerise sur le gâteau, ce n'est pas légal, mais cela serait légitime que les personnes qui se cantonnent à la musique libre n'aient pas à financer la musique commerciale, ce en s'affranchissant de la taxe sur les cd et dvd en se fournissant auprès des sites établis à l'étranger. http://www.nierle.de/overture/fr/ http://www.xmediatrade.com/

VII. Quel avenir pour la musique sur internet ?

Dans les années qui viennent on peut s'attendre à quelques difficultés pour le monde libre qui est resté volontairement isolé des réseaux sociaux tels facebook, car ils sont avant tout des outils dédiés à l'exploitation commerciale du public.

Le rapport à la musique est en train de changer, pour la musique commerciale les albums cèdent le pas sur les playlistes. Les générations post 2000, qui n'ont pas été conditionnées par le culte de l'objet, la rareté et le réflexe du collectionneur de tout stocker, pourraient très bien se mettre à télécharger de moins en moins pour de plus en plus de streaming.

VIII. Aller plus loin.

a. Pourquoi lutter contre l'industrie musicale ?

Le suicide professionnel d'un musicien de l'industrie musicale.
La licence C reaction.
Le Don à l'étalage.

b. Envie d'un autre monde ?

Qu'est ce que le monde libre.

c. Licence globale vers une médiathèque virtuelle ?

Une piste intéressante à la condition d'être facultative, sinon on se retrouve avec la même absurdité que la taxe des supports qui a pour conséquence que les acteurs et le public de la musique libre sont contraints par la loi de financer la musique commerciale !

IX. Sources et compléments.

Les liens de musique légale et gratuite.
Des infos sur les licences libres.
Banques de samples http://www.freeloops.com/ http://www.free-samples-n-loops.com/loops.html http://www.universal-soundbank.com/

X. Ressources logiciels gratuits.

Vlc, le lecteur universel par excellence.
Mp3 tag, un logiciel pour changer les infos des mp3.
Kat recorder Enregistreur du son diffusé sur le pc.
Bonkencoder, un encodeur numérique audio.
Digicat, un logiciel qui permet d'archiver facilement la musique stocker sur cd ou dvd.
Un lecteur radio pour les shootcast et une alternative au peer to peer équivalent à un moteur de recherche audio spécialisé http://www.remlapsoftware.com/

XI. Lexique.

Licences libres : Une licence est un texte qui définit les conditions d'utilisation, dans le cas du libre il faut retenir que toutes les licences libres autorisent la diffusion dans un cadre non commercial, L'exemple des creative commons expliqué en vidéo.

MP3 : Le Mp3 est un format propriétaire de compression avec perte de qualité, il existe des formats lossless sans perte de qualité comme le Flac, et des formats libres comme le ogg.

Streaming : Le streamming est une diffusion en temps réel en opposition à une diffusion en différé quand il y a téléchargement.

Peer to peer : le peer to peer, en gros, de personne à personne, est un protocole permettant la diffusion de fichiers.

Mainstream : "le courant principal", les musiques que l'on trouve facilement en opposition aux musiques underground que l'on ne trouve pas à la surface.

Netiquette : une réponse à l'absence de loi dans les débuts d'internet, plus que des règles collectives en l'absence de contraintes, des pistes pour se constituer une éthique.

XII. Licence. L'ensemble de ce texte est diffusé sous licence creative commons non commercial sharing alike 2.5